Période 2

1968
Le 9 mars, bénédiction et inauguration d'une salle omnisports par les Révérends Pères Vissers, Van Zandbeeck, prieur de la Communauté Religieuse et Hesper, directeur des humanités.
En septembre, après consultation des parents de 4ème moderne, ouverture de la 3ème économique. Elle est soumise aux mêmes conditions que celles de la 6ème moderne dans le but de ne pas faire concurrence à l'enseignement libre de Châtelet et de Florennes. Cette section connut peu de succès.

1969
Monsieur Georges Lafontaine, titulaire de 5 ème primaire, succède à Monsieur Danvoy au poste de chef d'école.

1971
Suite aux conseils de Monsieur Dumortier, alors chef de cabinet-adjoint du Premier ministre de l'époque et malgré l'avis défavorable du Secrétariat National de l'Enseignement Catholique (SNEC). Monseigneur Carlier donne son accord pour l'ouverture des Scientifiques B (4e , 5e et 6e années). Pendant ces années noires, Chanoines et laïcs assument bénévolement un certain nombre d'heures de cours et des prestations diverses afin d'éviter à tout prix la fermeture du collège. Alors que l'enseignement secondaire RENOVE a démarré à titre expérimental depuis 1969 dans 24 écoles secondaires de l'Etat. Le collège opte pour cette forme d'enseignement et l'instaure progressivement. C'est ainsi que vont se développer au collège de nouvelles options dans les différents niveaux d'études. Après 20 années de direction et de démarches tous azimuts pour assurer la survie du collège, le Révérend Père Hesper demande à être remplacé dans sa fonction. Le Révérend Père De Rycke, dernier directeur religieux prend sa succession : de suite, il sera confronté à toutes les nouveautés et les exigences du rénové.

1974
Changement de Pouvoir Organisateur. Les Chanoines de Latran confient la responsabilité de la gestion de leur école à un Pouvoir Organisateur composé de Chanoines et de Iaïcs engagés. Le 13 décembre, l'Assemblée Générale des quatorze membres constituants de l'ASBL du Collège Saint-Augustin se réunit pour la première fois. En font partie Bioul Jules, ingénieur ; Hesper Gérard. prêtre ; Charles Arthur, conseiller de gestion ; Lafontaine Georges, enseignant ; Damsin Andrée-Hélène. industrielle ; Laurent Etienne. notaire ; De Rycke Marnix, prêtre ; Merny Georges. enseignant ; Dobbeling Daniel. prêtre ; Noël Daniel. enseignant ; Dries Antoine, prêtre ; Roland Henry. enseignant ; Durieux Noël. magistrat ; Voiturier Jean-Pierre. ingénieur Le 21 décembre, le Conseil d'Administration de l'ASBL du Collège Saint Augustin. chargé de la gestion journalière de l'école, se réunit à son tour. Instauration progressive de la mixité dans l'enseignement secondaire. Les 6 premières jeunes filles avaient leur frère inscrit à l'école. Elles sont aujourd'hui plus de 400. Le signe de parenté n'a pas perduré.

1976
Pour la première fois depuis l'existence du collège, un laïc, Monsieur Michel Pirson, surveillant éducateur, accède au poste d'éducateur-économe pour y remplacer le Révérend Père Hesper.

1978
Suite à la demande du Révérend Père De Rycke d'être relevé de ses fonctions, le Pouvoir Organisateur du collège désigne Monsieur Guy Allard, ancien professeur de sciences économiques à l'institut Saint-Joseph de Châtelet, comme premier directeur laïc du secondaire et responsable de l'internat.

1979
En avril. le collège achète un minibus Mercedes (24 places) pour assurer le transport des élèves notamment vers le bassin de natation de Biesme. En juin de la même année, le Pouvoir Organisateur de l'ASBL marque son accord pour reprendre l'Ecole Professionnelle Notre-Dame de Grâce de Thyle-Château, propriété de la Congrégation Religieuse des Filles de Marie à Pesche, alors sous la direction de Soeur Agnès. Toutefois, chaque implantation gardera sa direction propre : ainsi, Monsieur Francis Gorez, professeur de français à Gerpinnes, assumera la fonction de directeur de l'Ecole Professionnelle de Thy-le-Château. Au cours des mois de juillet et d'août, un b?timent préfabriqué de 254 m² (4 locaux + 1 dégagement) destiné aux élèves de l'école primaire est érigé à l'emplacement d'un des terrains de sports, situé dans le parc du collège. En septembre. Monsieur Philippe Vandenbosch. surveillant-éducateur, succède à Monsieur Daniel Noël, en tant que responsable de la discipline de l'enseignement secondaire.

1980
Le 28 août, les Chanoines Réguliers de Latran invitent les membres de l'ASBL du collège à fêter en leur compagnie la Saint-Augustin et par la même occasion marquer le 50ème anniversaire de leur arrivée à Gerpinnes. En septembre. l'augmentation constante de la population scolaire, notamment en secondaire, nécessite à la fois la transformation du préau en 2 classes (cour intérieure du collège) ainsi que le dortoir (3e étage du bloc A) en 5 classes. Cette même année, le Révérend père Martens assure la direction de l'internat. A Thy-le-Château, ouverture de l'option professionnelle COIFFURE qui viendra s'ajouter à l'option HABILLEMENT existante.

1981
L'Ecole Paroissiale Saint-Michel de Gerpinnes-Centre (3 classes maternelles et 3 classes primaires) est reprise par l'Ecole Primaire du Collège Saint-Augustin. Ouverture d'une section technique de qualification, option AIDE-COMPTABLE (3e et 4e années) qui se prolonge sur l'option GESTION INFORMATIQUE (5e et 6e années). Le 1er septembre, la population scolaire de l'Ecole Professionnelle de Thyle-Château n'atteint plus le quorum requis pour pouvoir rester autonome en conséquence, elle est reprise par Gerpinnes et de ce fait, Monsieur Guy Allard dirige les deux implantations. Monsieur Francis Gorez d'abord, Mesdames Chantal Marchal et Françoise Leroy ensuite l'aideront dans sa tâche en assurant à Thy-le-Château la gestion journalière de l'implantation.

1984
En mars, signature du bail emphytéotique pour une durée de 50 ans. entre l'ASBL Collège Saint-Augutin et les responsables des oeuvres décanales du doyenné de Walcourt, concernant la location des bâtiments scolaires de l'implantation de Thy-le-Château. En octobre, le nombre de périodes de cours de pratique professionnelle permet la création d'un poste de chef d'atelier sur l'implantation de Thy-leChâteau. Madame Paulette Lechat, professeur d'arts ménagers, y est désignée. Mesdames Catherine Dejaiffe d'abord et Jeannine Derenne ensuite lui succéderont à ce poste.

1985
Suite à la diminution constante du nombre d'internes (38) entraînant un déficit budgétaire dans le fonctionnement de l'ntemat et â l'obligation d'investir à nouveau pour assurer une meilleure infrastructure, le conseil d'administration prend bien à regret la décision de fermer l'internat. La salle de jeux des internes située à l'entresol du bloc A est transformée en quatres classes et un bureau. En octobre, la population scolaire atteint 600 élèves en secondaire. Le Pouvoir organisateur désigne au poste de sous-directeur: Monsieur Daniel Noël alors professeur d'histoire en humanités. Sa fonction s'exercera essentiellement dans le champ pédagogique. Le Pouvoir Organisateur du collège lance un grand projet de constructions de quelque cent millions de francs remboursables en 30 ans, à la fois sur les sites de Thy-le-Château et de Gerpinnes.

1987
Le 27 août, des pluies diluviennes s'abattent subitement sur le centre de la commune de Gerpinnes et ses environs. La Biesme se transforme en un torrent d'eau et de boue et dévaste tout sur son passage. Elle provoque la mort de plusieurs personnes et occasionne des dégâts estimés à plusieurs centaines de millions de francs. Le collège et le bâtiment des Chanoines n'échappent pas aux inondations. Grâce à l'aide conjuguée du fonds des calamités et des nombreux dons d'origine diverse ainsi qu'au dévouement de l'ensemble du corps professoral, le collège pourra panser une partie de ses plaies et maintenir la date de rentrée du 1er septembre.

1990
Le Conseil d'Administration de l'ASBL donne son accord pour l'ouverture dès la 3e année de l'option DEUXIEME LANGUE MODERNE anglais ou néerlandais, 4 heures semaine. En automne, l'Exécutif de le Communauté Française décrète de faire des économies pour assurer son équilibre financier. En réaction, les enseignants entrent en grève ...durant plus d'un mois. Leurs revendications sont à peine entendues. Cette grève les marquera douloureusement... La fin du Rénové se prépare.

1991
Monsieur Henry Bonnewijn, ancien titulaire de 6e primaire à l'Ecole Libre Sainte-Marie de Morialmé, remplace Monsieur Lafontaine au poste de directeur de l'Ecole Fondamentale du Collège Saint-Augustin.

1992
Le 30 juin. Monsieur Allard, directeur du collège, met un terme à sa carrière dans l'enseignement. Le 1er septembre, Monsieur Soyeur, ancien professeur de langues germaniques au Collège Saint-Michel de Gosselies est désigné pour remplacer Monsieur Allard au poste de directeur de l'enseignement secondaire à Gerpinnes.
Monseigneur Léonard, nouvel évêque du diocèse de Namur, se rend â Thy-leChâteau. Au cours de cette visite, il s'entretient particulièrement avec les élèves de la 7e professionnelle de l'option coiffure après avoir partagé la collation de dix heures avec les membres du corps professoral.

1993
Madame P. Potigny, professeur de chimie et physique du collège, succède à Monsieur Soyeur au poste de directrice.

1994
A Gerpinnes, le 3e étage du bloc B est aménagé en classes grâce notamment à l'aide de quelques membres du corps professoral.

1995
Ouverture à Thy-le-Château d'une 2e année professionnelle FORMATION DE BASE en remplacement des 2 ème professionnelles options coiffure et habillement.

Dernières actualités

Collège Saint-Augustin

Agenda

<Décembre 2019>
Aujourd'hui
LMMJVSD
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031
  • Fondamental
  • Général et Technique
  • Professionnel
  • Multiple